verse


verse

verse [ vɛrs ] n. f.
• 1680; à la verse 1640; de verser
1Loc. adv. À VERSE, se dit de la pluie qui tombe en abondance. Il pleuvait à verse. averse. « La pluie tombait à verse [...] mais, bravant le mauvais temps, un peuple immense s'acheminait » (Barrès).
2(1859) Agric. État des céréales, des légumineuses inclinées ou versées sur le sol par les pluies, la maladie, etc. La verse des blés. Il y a eu de la verse.

verse nom féminin (de verser) Accident de végétation atteignant principalement les céréales, provoqué par la pluie, le vent ou une attaque de parasites et couchant les tiges au sol. Lieu où sont déversés des matériaux en vrac (verse à stérile, ou terril, verse à remblai). ● verse (difficultés) nom féminin (de verser) Orthographe En deux mots (contrairement à une averse): il pleut à verse (= beaucoup). ● verse (expressions) nom féminin (de verser) Pleuvoir à verse, pleuvoir abondamment. ● verse (synonymes) nom féminin (de verser) Lieu où sont déversés des matériaux en vrac (verse à...
Synonymes :
- décharge

verse
n. f.
d1./d AGRIC état des plantes cultivées, couchées ou déracinées par le vent, la pluie, la maladie, etc.
d2./d Loc. adv. Il pleut à verse, abondamment.

I.
⇒VERSE1, subst. fém.
A. — Loc. adv. À verse. Abondamment. Le temps est affreux; il pleut à verse (FLAUB., Corresp., 1853, p. 302). De l'antichambre, on aperçoit la pluie tomber à verse (GIDE, Journal, 1910, p. 296).
B. — 1. [Corresp. à verser A 1 b ] AGRIC. Accident de végétation atteignant les céréales et les légumineuses, provoqué par la pluie, le vent ou une attaque de parasites et couchant les tiges au sol. Verse mécanique, parasitaire, physiologique. Il faut donc l'employer [le sulfate d'ammoniaque] à dose modérée si l'on veut éviter la verse pour les céréales (QUÉRET, Industr. gaz, 1923, p. 273).
2. Arg., vieilli
a) Loc. exclam. La verse! [Dans les cafés, formule par laquelle le garçon commande les cafés] [Garçon de salle:] La fine, un verre. La verse pour deux (SIMONIN, J. BAZIN, Voilà taxi! 1935, p. 57).
b) Verse de + subst. désignant une boisson. Quantité versée. Ces femelles qui (...) se dépêchaient de (...) descendre dans la rue ou dans le salon, s'ingurgiter des verses de vin ou de bière (HUYSMANS, En mén., 1881, p. 142).
c) Expr. Aller à la verse de + subst. désignant une boisson. Aller se faire verser une boisson. Il eut le courage de se relever pour aller à la verse d'un verre de gros rouge supplémentaire (QUENEAU, Enf. du limon, 1938, p. 147).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. verse2. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1640 à la verse (OUDIN Ital.-Fr.); 1680 à verse (RICH.); 2. 1872 la verse des blés (LITTRÉ). Déverbal de verser.
II.
⇒VERSE2, adj.
GÉOM., vx. Sinus verse (d'un angle, d'un arc). Partie du rayon du cercle comprise entre l'arc et le pied du sinus. Mais le sinus verse d'un arc infiniment petit est égal au carré de cet arc, divisé par le diamètre (POISSON, Mécan., t. 1, 1811, p. 387).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. verse1. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1636 sinus verse (MERSENNE, Harmonie universelle, p. 96). Empr. au lat. versus « tourné », part. passé de vertere « tourner, retourner ».
STAT. Verse1 et 2. Fréq. abs. littér.:95.

1. verse [vɛʀs] n. f.
ÉTYM. 1680; à la verse, 1640; subst. verbal de verser.
1 À verse (loc. adv.) : se dit de la pluie qui tombe en abondance. || Il pleuvait à verse (→ Effeuiller, cit. 1; fauberder, cit.). Averse.
1 La pluie tombait à verse (…) mais, bravant le mauvais temps, un peuple immense s'acheminait.
M. Barrès, la Colline inspirée, XVII.
2 (Mil. XIXe). Agric. État des céréales, des légumineuses inclinées ou versées sur le sol, du fait des pluies, de la maladie (piétin), etc. || La verse des blés.
2 Le phénomène de la verse des blés qui, en 1846 et 1853, produisit en grande partie ce déficit sur les grains qui occasionna tant de misère à la France, proviendrait surtout, selon M. Gueymard, d'une cause chimique : la trop faible proportion de silice contenue dans le sol. La verse des blés était beaucoup plus rare autrefois que de nos jours.
L. Figuier, l'Année scientifique et industrielle 1860, p. 437 (1859).
3 Vieilli. La verse !, loc. exclamative criée par les garçons pour commander un café express.
3 (…) nous commandâmes nos consommations. « La verse pour deux ! » cria le garçon, et j'allumai ma pipe avec un vif plaisir (…) Le garçon apporta deux filtres qui nous firent enrager, car ils étaient trop serrés et le café ne passait pas.
J. Dutourd, les Horreurs de l'amour, p. 40.
4 Dites, garçon, pourquoi tout à l'heure, quand vous avez commandé nos filtres, vous avez crié : « La verse pour deux ? » Cela me tracasse. Je croyais qu'on ne disait la verse que pour le café tiré au percolateur.
J. Dutourd, les Horreurs de l'amour, p. 68.
4 Techn. Lieu où l'on vide les wagonnets, les berlines, dans une mine. Versage.
COMP. Sous-verse, surverse.
HOM. 2. Verse. — Formes du v. verser.
————————
2. verse [vɛʀs] adj. m.
ÉTYM. 1735; lat. versus « tourné ».
Vx. || Sinus verse.
HOM. 1. Verse. — Formes du v. verser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Verse — Verse …   Deutsch Wörterbuch

  • versé — verse [ vɛrs ] n. f. • 1680; à la verse 1640; de verser 1 ♦ Loc. adv. À VERSE, se dit de la pluie qui tombe en abondance. Il pleuvait à verse. ⇒ averse. « La pluie tombait à verse [...] mais, bravant le mauvais temps, un peuple immense s… …   Encyclopédie Universelle

  • Verse — Verse, n. [OE. vers, AS. fers, L. versus a line in writing, and, in poetry, a verse, from vertere, versum, to turn, to turn round; akin to E. worth to become: cf. F. vers. See {Worth} to become, and cf. {Advertise}, {Averse}, {Controversy},… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • verse — 1. (vèr s ) s. f. 1°   Terme d agriculture. État des céréales couchées à terre par la pluie ou toute autre cause. La verse des blés. 2°   Terme d eaux et forêts. Grande corbeille de charbon, qui en contient 35 livres. 3°   À verse, loc. adv. Se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Verse — Die Verse am Bremecker Hammer in LüdenscheidVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt …   Deutsch Wikipedia

  • versé — versé, ée (vèr sé, sée) part. passé de verser. 1°   Qui a coulé hors de ce qui le contenait. Vin versé. Sang versé.    Fig. •   Les grâces, les honneurs par moi seule versés, RAC. Brit. III, 4. 2°   Renversé. Voiture versée. Blés versés. Foin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • verse — [və:s US və:rs] n [Date: 900 1000; : Old French; Origin: vers, from Latin versus turning, verse , from vertere to turn ] 1.) a set of lines that forms one part of a song, poem, or a book such as the Bible or the Koran ▪ Let s sing the last verse… …   Dictionary of contemporary English

  • verse — 1 Verse, stanza both mean a unit of metrical writing. Verse is both wider and more varied in its popular usage since it can denote a single line of such writing, such writing as a class, or, along with stanza, a group of lines forming a division… …   New Dictionary of Synonyms

  • versé — Versé, [vers]ée. part. Il signifie aussi, Exercé, experimenté. C est un homme bien versé dans les finances, dans les negociations. il est versé dans la lecture des poëtes. versé dans la philosophie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • verse — [vʉrs] n. [ME vers < OE fers & OFr vers, both < L versus, a turning, verse, line, row, pp. of vertere, to turn < IE * wert , to turn < base * wer > WARP, WORM, WARDS] 1. a sequence of words arranged metrically in accordance with… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.